Publicités Facebook : Les 4 erreurs les plus courantes

Vos publicités Facebook sont rejetées ? Vous vous demandez comment réduire leur coût ? Dans cet article, vous apprendrez certaines des plus grosses erreurs que font les spécialistes du marketing dans leurs publicités Facebook et comment les corriger

#1 : Choisir le mauvais objectif de campagne Facebook

La première des grandes erreurs des annonceurs sur Facebook est de diffuser des publicités de trafic alors qu’ils veulent des conversions. 

Facebook sait tout des personnes sur la plateforme , y compris leur historique de clics et s’ils sont susceptibles de convertir. Par conséquent, si vous voulez atteindre des personnes qui ont déjà fourni leur adresse e-mail et leur numéro de téléphone, vous devez effectuer des campagnes de conversion et non des campagnes de trafic. 

Les publicités de trafic sont destinées aux personnes qui ont l’habitude de cliquer sur des liens sur Facebook mais qui n’effectuent pas forcément une action spécifique sur votre landing page (comme un achat ou le fait de fournir des informations de contact.)
En d’autres termes, la campagne de trafic peut être bien adaptée pour diffuser des annonces sur un podcast ou sur vos articles. 

#2 : Booster les publications pour les conversions

La deuxième grande erreur des publicités Facebook est de publier un message boosté en pensant obtenir beaucoup de conversions. Effectivement, vous verrez beaucoup d’engagement. Cependant, vous ne verrez pas nécessairement un grand nombre de personnes effectuant les actions que vous espérez.  

Gardez donc vos messages boostés pour les moments où vous voudrez augmenter l’engagement sur votre publication. Consacrez la majorité de votre budget publicitaire de Facebook aux publicités de conversion. 

#3 : L’utilisation de “vous” et “votre” dans vos publicités Facebook

D’après le Harvard Business Review : « Quand il s’agit de la personnalisation des publicités, la frontière est mince entre l’effrayant et le charmant. » En d’autres termes, Facebook veut des publicités qui sont pertinentes mais pas ciblées. 

Donc, dans votre publicité sur Facebook, évitez d’utiliser trop souvent ces mots. Malgré qu’ils fonctionnent dans le marketing par e-mail, l’algorithme de Facebook ne favorise pas les publicités qui en sont pleines. 

Ainsi, au lieu de dire : « Voulez-vous développer votre entreprise grâce à la publicité ? », vous pourrez reformuler la question comme ceci : « Les entreprises qui connaissent une grande croissance se développent grâce à la publicité. Cliquez ici pour en savoir plus ».  En ce sens, si vous réduisez l’utilisation de « vous » et « votre » dans votre publicité Facebook, vous verrez probablement une grande différence dans votre taux de réussite. 

#4 : Manquer de délicatesse envers certains sujets

Il est à noter que certains annonceurs n’ont pas une grande délicatesse autour de certains sujets sur Facebook, comme l’argent, la santé et les relations.

Imaginons que vous soyez un franchiseur à la recherche de nouveaux propriétaires pour votre magasin de yaourt glacé. Si vous dites quelque chose comme « Vous pouvez gagner 10 000 euros de plus par mois avec notre franchise » ce serait une erreur. Effectivement, Facebook n’aime pas que les annonceurs utilisent des chiffres spécifiques dans leur texte.  

Une meilleure publicité serait : « Découvrez comment nos franchisés créent de grandes entreprises avec nos magasins de yaourts glacés ». Notons que vous ne faites pas de grandes promesses ou ne mentionnez pas de chiffres précis. 

Un autre sujet sensible sur Facebook est celui de la santé. Lorsque vous parlez de la santé des personnes dans vos publicités, faites attention. Vous ne voulez pas les faire culpabiliser. Par exemple, ne dites pas quelque chose comme : « Perdez du poids et débarrassez-vous de ces 5 kilos en trop ». Vous pouvez plutôt modifier l’annonce en disant : « Sentez-vous en forme et magnifique en 10 minutes par jour ». L’algorithme de Facebook serait plus favorable à cette publicité. 

Un autre point sensible de Facebook est celui des relations. Évitez de parler dans vos publicités de la façon dont les gens peuvent se sentir seuls ou déconnectés. Au lieu de cela, donnez une tournure positive aux problèmes de votre public. 

Même si votre entreprise ne se trouve pas dans l’un de ces secteurs délicats, sachez que Facebook souhaite des interactions plus positives pour ses utilisateurs. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas référencer les points sensibles sur la plateforme, mais assurez-vous de donner aux gens de l’espoir et de l’optimisme pour leur avenir.

Bonus : évitez ces mots dans votre publicité Facebook

Si vos publicités ne donnent pas de bons résultats et que vous avez certains de ces mots dans votre texte publicitaire, essayez de les supprimer et voyez si cela améliore votre situation. 

En plus des mots « vous » et « votre », vous pouvez avoir des problèmes si vous utilisez l’identification du sexe dans vos publicités ou si vous faites référence à l’âge, à la religion ou aux tendances politiques. Même les mots « Facebook » et « Instagram » causent souvent des problèmes lorsqu’ils sont utilisés dans les publicités. 

Évitez également d’utiliser des mots grossiers. Ils échappent parfois à l’algorithme, mais ils se font généralement repérer. 

Il est également interdit de parler de produits de santé comme la CBD ou la HCG. Si vous faites référence aux régimes, à la perte de poids, aux graisses dans votre publicité, n’indiquez pas de chiffres ou de promesses spécifiques – cela serait considéré comme des allégations. Évitez également le mot « double » ; par exemple, « doublez votre croissance » ou « doublez vos revenus« . 

De même, évitez les termes « étape par étape », « croissance », « argent », « liberté financière », « richesse », « style de vie sur ordinateur portable », « travailler à domicile » ou « quitter son emploi »

De plus, il y a une longue liste de mots et d’expressions que les spécialistes du marketing et les chefs d’entreprise utilisent depuis longtemps et qui doit être éliminé progressivement. Certains de ces mots sont « esclave », « maître ». Les publicités qui incluent ces mots ou expressions sont de plus en plus chères ou ne fonctionnent pas du tout. 

Conclusion

En bref, si vos publicités Facebook sont constamment rejetées ou sont plus coûteuses qu’elles ne devraient l’être, vous devez commettre des erreurs qui ont un impact sur vos publicités Facebook. Il s’agit notamment de choisir le mauvais objectif pour votre campagne, d’utiliser certains mots et expressions dans votre texte publicitaire et de mal comprendre les sensibilités des consommateurs Facebook. Par conséquent, en évitant ces erreurs, vous rendrez vos publicités plus efficaces et moins coûteuses. 

Qu’en pensez-vous ? Faites-vous l’une de ces erreurs dans votre publicité sur Facebook ? En avez-vous d’autres à ajouter à cette liste ? Faites-nous part de vos réflexions dans les commentaires ! 

Recevez les articles de ZeweeZ en exclusivité !

Call Now Button